18 avril 2018

Prépa ENS D2

CPGE ENS Paris-Saclay D2

Classe Préparatoire aux Grandes Écoles (CPGE) École Normale Supérieure de Paris-Saclay (ENS) D2 (Économie et Gestion)

Présentation D2 PDF

La filière D2 en bref !

  • Classe ouvertes aux élèves de Terminale ES (spécialité mathématiques en particulier) et à tous les élèves de Terminale S.
  • Un enseignement en économie, en mathématiques appliquées, en gestion, en histoire et en langues unique en son genre…
  • … doublé d’un cursus aménagé à l’université, pour approfondir, découvrir et s’enrichir
  • Le tout avec les avantages d’une classe préparatoire présente dans toute la France !

Qui peut postuler ?

  • Des Terminales ES, spécialité mathématiques de préférence et des terminales S.
  • Un bon dossier est attendu, sans être forcément excellent : un bulletin équilibré, des commentaires soulignant l’engagement, le dynamisme et le sérieux sont plus valorisés qu’un 18 de moyenne !
  • Une volonté et un goût pour les mathématiques est attendue, ainsi que des bonnes capacités mais aussi de la rigueur dans l’apprentissage : la prépa touche à tout.

L’organisation des cours au lycée

  • 5 heures de Mathématiques et statistiques
  • 3 heures de Microéconomie
  • 2 heures de Macroéconomie
  • 2 heures d’option : Gestion ou Histoire des faits économiques
  • 2,5 heures d’Anglais
  • 1,5 heures de LVB
  • 2 heures de Culture générale et méthodologie
  • 4 heures environ de DS et environ 2 heures de colle (khôlles) (interrogation orale)
  • Environ 24 heures de présence au lycée par semaine

L’organisation des cours à l’université

Exemple d’emploi du temps en première année de D2 (semestre 2)

  • Trois matières avec 2 heures de cours magistral (en amphithéâtre) et 2 heures de travaux dirigés (en groupe classe).
  • Parmi les matières : macroéconomie, microéconomie, statistiques descriptives, gestion, comptabilité générale, histoire de la pensée économique, mathématiques appliquées, etc.
  • Cours adaptés à l’emploi du temps du lycée en partenariat avec les professeurs de CPGE pour un suivi approfondi.

Mais pour quoi faire ?

  • Le débouché évident : l’École Normale Supérieure de Paris-Saclay et ENSAE
  • Le débouché principal : les grandes écoles de commerce (EDHEC, EM Lyon, Ecricom, Passerelle, Tremplin).
  • Les autres débouchés universitaires : magistères de Paris-Sorbonne, de Marne-la-Vallée, de Paris-Dauphine, de Bordeaux, Assas, les IAE, l’ENSAI et le Celsa
  • Éventuellement cuber, soit faire une 3ème année, afin d’obtenir de meilleurs résultats
  • Éventuellement les IEP (dits Sciences-Po), tout en sachant que c’est une préparation en partie personnelle.

Les débouchés d’une promo de D2, en moyenne depuis 10 ans

Les avantages de la formule D2

  • Un accompagnement fort au lycée, des professeurs à l’écoute et une forte ambiance de camaraderie en classe.
  • Une préparation accrue : oraux réguliers, devoirs surveillés hebdomadaires, concours blancs, avec des professeurs eux-mêmes impliqués dans l’écriture des sujets d’entrée des écoles !
  • Mais aussi : les sorties culturelles, le Bureau des Étudiants, une préparation unique en son genre, la connaissance de mécanismes de travail à l’université, etc.

L’université Lumière-Lyon II (©Ville de Lyon)

La vie étudiante et culturelle

  • L’accès aux outils du lycée (CDI, salles de travail réservées, cantine) et de la faculté (Bibliothèque universitaire, Resto U, parc informatique, accompagnement international, services de santé).
  • Le week-end (et les soirées) d’intégration avec les deuxièmes années, le week-end au ski, les concours d’éloquence, les soirées, les pulls de promos, etc.
  • Le séjour à Paris pour assister aux oraux de l’ENS, avec une visite de l’OCDE, de la Banque de France, entre autres (et les quartiers libres).

La prépa D2 à Lyon

  • La classe préparatoire ENS D2 est présente à travers la France : Paris, Lille, Strasbourg, Rennes, Bordeaux, Toulouse, Dijon, etc.
  • Mais pourquoi Lyon est mieux ? Une prépa qui fonctionne, avec des professeurs expérimentés et une université ouverte à l’internationale (et juste en face du lycée !)
  • Une ville jeune, riche culturellement, accessible, bien desservie et où la vie n’est pas démesurément chère.
  • Le lycée J. Récamier c’est aussi une deuxième langue obligatoire (Anglais, Espagnol, Italien, Allemand, Portugais, Chinois), pour ne fermer aucune porte, une vraie solidarité, un lycée en centre-ville.

Bordant le Rhône, à proximité directe de Perrache, le lycée J. Récamier (©Lycée J. Récamier)

Pour finir

  • La D2 est présente sur Parcoursup.
  • L’année dernière c’était 45 places pour 500 candidats.
  • Attention aux idées reçues, c’est une classe préparatoire d’excellence, mais aussi où il fait bon vivre ! Loin de l’enfer de la classe préparatoire auquel on s’attend, c’est une réelle expérience humaine et passionnante !